Pourquoi mon Bébé de 20 mois ne fait plus ses nuits?

Vous aussi, vous ne comprenez pas pourquoi votre bébé n’arrive plus à faire ses nuits ? Je ne sais pas si cela va vous rassurer, mais sachez que nous sommes nombreux à être dans la même situation.

Ainsi vous trouverez ci-dessous un témoignage de ce que nous avons vécu avec notre bébé.

Bébé faisait ses nuits

Bébé faisait ses nuits. Il n’a jamais été un « modèle » facile à s’endormir (tout le contraire même), mais une fois qu’il y parvenait c’était, à priori, réglé pour la nuit (~21h – ~7h30).

Cette régularité dans le sommeil a volé en éclat un beau soir à la mi-décembre. Totalement même. Bébé a décidé de ne plus faire ses nuits et de se réveiller en pleurant toutes les 2 heures.
C’est arrivé du jour au lendemain, sans vraiment nous prévenir. Suite à une petite maladie (le trio infernal : rhume, toux, fièvre), Bébé fut accueilli dans le lit parental pendant quelques nuits…

Mais voilà, selon le fameux dicton : « bébé dans ton lit = parents fatigués » (qu’est ce que ça gigote ces petites choses la nuit…).
Une image trouvée sur le site howtobeadad.com illustre parfaitement cette situation et probablement, vous rappellera votre dernière nuit…

position-bebe-sommeil_small

Pas dans mon lit !

Dans notre cas, c’est tout logiquement qu’il a été alors (r)econduit dans son lit et c’est à partir de ce moment-là, que les problèmes ont commencés.

Bébé refuse d’y rester. Il hurle. Il pleure. Il est en sueur.

Mais que se passe-t-il ? Est-il malade ? A-t-il mal quelque part ? Est-ce les dents ? Aucune idée.
Nous le sortons du lit. Nous le cajolons, il se calme. Quand il semble finalement endormi, nous le re-déposons délicatement dans son lit. Malheureusement, il recommence à hurler et à pleurer.
Nous le prenons à nouveau dans nos bras, il s’endort, nous le déposons dans son lit et à nouveau, il se réveille en hurlant et en pleurant. Cette opération se répète sans fin.

A cet instant le message de Bébé est clair :

Tu me poses, je hurle !

Nous, les parents, sommes fatigués. Fatigués par ses hurlements, fatigués parce qu’il est 3h du mat et que nous voulons dormir !
Donc retour à la case départ, soit le lit parental.

Comment s’en sortir ?

C’est la question que nous nous posons et franchement, nous n’en avons aucune idée. Ce n’est pas rassurant.
Finalement, il est décidé que Bébé ne viendra plus squatter le lit des parents. Chacun son lit, point final.
Nous sacrifions quelques heures de sommeil et finalement, au bout de deux nuits ceci est acquis par Bébé. Pour y parvenir, nous l’avons bercé sans jamais sortir de sa chambre.
Maintenant, il refuse de lui-même d’y venir. Par contre, en fin négociateur, il demande autre chose en contre-partie : le bercement évidemment.
Bébé veut être bercé, bercé et re-bercé. Dans un premier temps, nous avons décidé de répondre positivement à ce besoin.

Endormissement : Les Méthodes Ferber, Pantley

Le constat est simple, non seulement Bébé ne fait plus ses nuits, mais en plus, il n’arrive pas (plus) à s’endormir seul.
Au bout de 2 ou 3 nuits de bercement nocturnes à chacun de ses réveils, nous tentons d’appliquer certaines méthodes bien connues d’endormissement ou de ré-endormissement (en milieu de nuit qui plus est…).

Nous testons la méthode Ferber, connues aussi sous le nom 5-10-15. Le but étant de laisser Bébé pleurer 5 minutes seul dans son lit. Au bout de ces 5 minutes, on retourne le rassurer. Quand ceci est fait, on ressort de la chambre pour en revenir 10 minutes plus tard et respectivement, 15 minutes plus tard. Et ensuite, si besoin, toutes les 15 minutes.
Disons-le tout de suite, il faut avoir les nerfs solides pour appliquer cette méthode. Pour nous, elle a été un fiasco total. Voir même dangereuse. En effet, Bébé, fou de rage, est parvenu, malgré sa gigoteuse, à sortir à plusieurs reprises de son lit à barreaux.

Cette méthode a été « mise en veille » au bout de 2 nuits. Elle n’a pas encore été abandonnée, le moment n’est peut-être pas encore venu de l’appliquer… Cette méthode a cependant abouti sur l’achat d’un nouveau lit pour enfant (sans barreau) et donc à une nouvelle donnée à dompter, soit acclimater Bébé à son nouvel espace de nuit.

C’est plus convaincu que nous tentâmes la méthode Pantley. Celle-ci consiste à bercer Bébé et le mettre au lit juste avant qu’il s’endorme. S’il se réveille, on le re-berce et on le dépose à nouveau dans son lit avant qu’il s’endorme. Normalement au bout de 5-6 tentatives, il devrait rejoindre Morphée seul… Dès qu’il a assimilé ce concept, le temps de bercement devrait être réduit (c’est-à-dire qu’on le met au lit de plus en plus vite, moins de bercement, moins dans les bras).
L’idée étant de l’habituer à s’endormir seul dans son lit. Cette méthode est plus longue et demande donc de la patience de la part des parents, mais elle est aussi plus douce.

Où en sommes nous aujourd’hui

Entre le 1er janvier et le 7 janvier 2012 : Aucune stratégie bien précise d’endormissement n’a été appliquée. On berce, on l’habitue à son nouveau lit. Bébé s’endort en général entre 21h30 et 21h45…Il s’endort quand même une fois dans son lit avec un parent à côté. Le tout se fait en douceur. Pour le moment…

C’est à partir du 8 janvier 2012 que nous décidons de changer les choses. Nous décidons d’opérer à ces changements par palier. C’est un choix.

Le 8 janvier 2012 :
Le soir : Au dodo à 20h. Il pleure dans son lit 5-10 minutes en compagnie du papa. Ensuite bercé par maman et s’endort au bout de 10 minutes (20h45).
Pendant la nuit : Réveil à 4h. Bébé dans les bras (papa est assis sur une chaise à côté du lit, les bercements sont évités dans la mesure du possible) et est mis au lit pas totalement endormi. Il s’endort seul (4h20). Réveil définitif à 8h45…

Le 9 janvier 2012 :
Le soir : Idem soir précédent.
Pendant la nuit : Réveil à 2h. Bébé dans les bras (papa est assis sur une chaise à côté du lit, les bercements sont évités dans la mesure du possible) et est mis au lit pas totalement endormi. Il s’endort seul (2h30).
Réveil à nouveau à 5h. Bébé dans les bras (papa est assis sur une chaise à côté du lit, les bercements sont éviter dans la mesure du possible) et est mis au lit pas totalement endormi. Il s’endort seul (5h15). Réveil définitif à 7h.

Le 10 janvier 2012 :
Le soir : Au dodo à 20h. Nous retentons le 5-10-15, mais de manière adaptée. La méthode ressemble plus à du 2-1-2-1-2-1. Bébé doit rester dans son lit. Il sort à de multiples reprises, nous le ramenons chaque fois dans son lit. Nous restons calme, nous lui parlons. Il pleure et hurle. Il est fâché, maman le rassure. Bébé s’endort dans son lit (20h55), maman est à côté (et non sur la chaise dans les bras comme auparavant).
Pendant la nuit : Réveil à 1h15. Bébé dans les bras, mais papa assis au bord du lit. Bébé s’endort finalement seul dans son lit (1h25). Réveil définitif à 6h45. Bravo Bébé.

Le 11 janvier 2012 :
Le soir : Au dodo à 20h. Bébé est dans son lit, nous restons un petit moment avec lui (10 minutes). Ensuite, nous le laissons seul, il est toujours dans son lit. Nous lui disons que nous revenons tout de suite. Après 2 minutes, comme promis, nous revenons vers lui. Nous restons à nouveau un court moment dans la chambre. Ensuite, nous repartons, il est calme. Il nous réclame après 10 minutes. Nous retournons, la câlinons et repartons. Il finit par s’endormir seul dans son lit. Sans nous. Il est 20h45. Bravo Bébé.
Pendant la nuit : Rien à signaler. Juste un mini-chouinement vers 1h30, mais il s’est rendormi seul, sans intervention des parents ! Bébé a dormi jusqu’à 7h15. Bravo Bébé.

Le 12 janvier 2012 :
Le soir : Au dodo à 20h. Il s’endort facilement et quasiment sans nous (20h30). Cependant, nous appréhendons la nuit, le duo inséparable (toux, rhume) est de retour…
Pendant la nuit : Le foin total comme prévu. Lié à la toux et au rhume. Espérons que ceci ne fasse pas capoter les progrès réalisés par Bébé ces derniers jours.

Le 13 janvier 2012 :
Le soir : Au dodo à 20h15. Il s’endort très facilement. Le duo inséparable (toux, rhume) est toujours là…
Pendant la nuit : Réveil à 22h30. On lui nettoie le nez. Ensuite, mini-réveil à 1h30. Elle reste dans son lit, on la rassure et s’endort très rapidement. Réveil définitif à 6h20. Bravo Bébé.

Le 14 janvier 2012 :
Le soir : Au dodo à 20h30. Il s’endort sans trop de mal. Ce soir, il a besoin de notre présence, donc nous restons à côté d’elle. 21h s’endort seul dans son lit. Le nez coule toujours.
Pendant la nuit : Rien à signaler. Réveil définitif à 7h. Bravo Bébé.

Le 15 janvier 2012 :
Le soir : Au dodo à 19h30. Il s’endort sans trop de mal. Ce soir, à nouveau il a besoin de notre présence, donc nous restons à côté d’elle. 20h15 s’endort seul dans son lit.
Pendant la nuit : 4h45 se réveille. Nous craquons, Bébé finit sa nuit dans le lit parental. Réveil définitif 7h.

Le 16 janvier 2012 :
Le soir : Au dodo à 20h15. A nouveau il a besoin de notre présence, donc nous restons à côté d’elle. 21h s’endort dans son lit. Nous sentons une légère régression…
Pendant la nuit : Réveil à 1h45. Bébé se rendort dans les bras à 2h. Réveil définitif 7h.

Le 17 janvier 2012 :
Le soir : Au dodo à 20h15. Il y a bien une régression. Bébé refuse de rester dans son lit, pleure, hurle, s’énerve. Cette crise dure une bonne demi-heure. Il s’endort à 21h dans son lit avec notre présence.
Pendant la nuit : Mini-réveil à 5h. Un simple contact visuel suffit à le calmer. Réveil définitif 7h.

Le 18 janvier 2012 :
Le soir : Au dodo à 20h. Bébé a toujours besoin de nous. Nous tentons la méthode australienne. Elle s’endort à 21h.
Pendant la nuit : Rien à signaler. Réveil à 6h45. Bravo Bébé.

La méthode Australienne (je ne sais pas d’ou vient ce nom et même si celui-ci est correct) ou celle de la routine de la chaise consiste à s’asseoir sur une chaise près du lit de l’enfant, et d’y rester jusqu’à ce que l’enfant s’endorme. Après quelques soirs et une fois que l’enfant arrive à s’endormir plus rapidement grâce à la présence de son parent, ce dernier peut éloigner graduellement la distance entre le lit et la chaise. Dès que la chaise est placée dans le cadre de la porte, l’objectif est atteint, car l’étape suivante consisterait à placer la chaise à l’extérieur de la chambre. Bébé n’a donc plus besoin de la présence de son parent pour s’endormir! Voici un lien qui décrit plus précisément cette méthode :
http://www.mamanpourlavie.com/sante/enfant/sommeil/2707-sommeil-la-routine-de-la-chaise.thtml

Le 19 janvier 2012 :
Le soir : Au dodo à 20h15. Nous restons sur la méthode australienne. Elle s’endort à 21h15. Elle est bien cette méthode, douce, mais un peu longue…
Pendant la nuit : Mini-réveil à 4h45. Réveil définitif à 7h30.

Le 20 janvier 2012 :
Le soir : Au dodo à 20h30. Nous continuons avec la méthode australienne. Elle s’endort à 21h15.
Pendant la nuit : Rien à signaler. Réveil définitif à 7h15.

Le 21 janvier 2012 :
Le soir : Au dodo à 20h45. Nous continuons avec la méthode australienne. Elle s’endort à 21h15.
Pendant la nuit : Rien à signaler. Réveil définitif à 7h45.

Le 22 janvier 2012 :
Le soir : Au dodo à 20h30. Toujours avec la routine de la chaise… 21h15, elle ne dort pas. On quitte la chaise, Bébé s’endort seul et dans le calme.
Pendant la nuit : Rien à signaler. Réveil définitif à 7h.

Le 23 janvier 2012 :
Le soir : Au dodo à 20h. Toujours avec la routine de la chaise… 20h30, Bébé s’endort dans le calme. La toux est de retour.
Pendant la nuit : Mini-réveil à 5h30. Je m’installe sur la chaise près de la porte, elle se rendort sans problème. Réveil définitif à 7h.

Le 24 janvier 2012 :
Le soir : Un peu le fouilli ce soir, la grande soeur de Bébé a mal à une oreille (otite ?). Du coup, nous sommes moins dispo pour Bébé. Au dodo à 20h45. Nous le laissons seul. Bébé relativement calme dans son lit. A 21h30, il ne dort pas encore et nous réclame. La routine de la chaise recommence, Bébé s’endort à 21h45. La toux toujours présente.
Pendant la nuit : Rien à signaler. Réveil définitif à 6h30.

Le 25 janvier 2012 :
Le soir : Ce soir, changement de tactique. Nous tentons la méthode du « Bisous, Bonne Nuit et à demain »… Nous ne restons pas dans la chambre et donc, pas de méthode australienne. Au lit à 20h15, Bébé s’endort seul et sans nous à 20h45. Bravo Bébé! Par contre, la toux est toujours là.
Pendant la nuit : Rien à signaler. Réveil définitif à 7h.

Le 26 janvier 2012 :
Le soir : Bébé malade (à nouveau toux, rhume, fièvre), donc la nuit devrait être sportive…Bébé s’est endormi à 19h45 en notre compagnie…
Pendant la nuit : Étonnamment, rien à signaler. Réveil à 7h45.

Le 27 janvier 2012 :
Le soir : Bébé au lit vers 20h30. S’endort seul et dans le calme vers 21h30…
Pendant la nuit : Rien à signaler. Réveil très matinal à 6h.

Le 28 janvier 2012 :
Le soir : Parents de sortie…Bébé avec grands-parents…
Pendant la nuit : Rien à signaler. Réveil à 8h.

Le 29 janvier 2012 :
Le soir : Au lit vers 20h15. S’endort seul à 20h45.
Pendant la nuit : Rien à signaler. Réveil à 7h30.

Le 30 janvier 2012 :
Le soir : Au lit vers 20h15. S’endort seul à 20h45.
Pendant la nuit : Mini-réveil à 4h, la chaise est ressortie…Bébé s’endort à 4h15 seul. Réveil définitif à 7h45.

Le 31 janvier 2012 :
Le soir : Au lit vers 20h45. S’endort seul à 21h30.
Pendant la nuit : Rien à signaler. Réveil définitif à 7h30.

Après un mois de « travail », l’heure de faire un bilan est arrivée

  • Bébé sait maintenant s’endormir seul ! Bravo.
  • Certes, rien n’est définitif, mais la tâche n’a été finalement pas si insurmontable que cela. Il faut être convaincu.
  • Il y aura quelques moments difficiles, probablement des régressions. Ceux-ci semble faire partie du processus d’apprentissage de Bébé.
  • Nos soirées sont maintenant presques normales et ça fait du bien.
  • Il n’existe pas de méthode bien précise d’endormissement. La meilleure méthode est la notre (donc la votre…). Il ne faut pas hésiter à alterner, à varier les méthodes.

Quelques lectures

Voici une liste de livre sur le sujet qui pourrait aussi vous être utile.

Commençons par une petite histoire toute mignonne. Les enfants l’adorent (dès 3-4 ans). Elle s’appelle Mon papa, il est grand, il est fort, mais… et a été écrite par Coralie Saudo et Kris Di Giacomo. Ce livre peut-être commandé sur Amazon directement en cliquant sur l’image ci-dessous :

Les autres livres sont ici :

Pleurs et Colères des enfants et des bébés : Une approche révolutionnaire

Un sommeil paisible et sans pleurs

BEBE FAIT SES NUITS

Améliorer le sommeil des petits

Le sommeil, le rêve et l’enfant

Le sommeil de mon bébé : De 0 à 18 mois

Eduquez votre enfant au sommeil : Comment résoudre les problèmes de sommeil chez le bébé et l’enfant

Les Secrets d’une charmeuse de bébés

Les commentaires

Add a comment

  • Mowgly
    26 septembre 2012 at 22 h 16 min

    Père de 2 jumelles 21 mois .+ une de 6 ans
    Je suis dubitatif devant tant de volonté de bien faire et essaye moi même de bien faire.
    tout le monde dort bien sauf une..
    Comme elle commence a parler elle le dit bien toute seule:veux pas faire dodo.
    Bref il y a des nuit ou nous sommes réveilles mais la plupart du temps elle ne nous réveilles pas mais ne dort pas surtout entre 2heures et 6heures. Elle babille joue ou autre mais quand elles chopine ou pleure elle nous réveille et des fois, même souvent c’est l’enfer.
    Comme l’impression de vivre avec un extraterrestre.
    La tête dans le guidon on tient bon. Ma femme a tout explore même le magnétiseur qui lui a dit que des anges venaient la visiter la nuit pour jouer et l’empechaient de dormir!!!
    C’est vraiment halucinant même quand je la prend pour dormir avec moi elle bouge tout le temps et a les yeux grand ouverts de 3 a 6 heures du mat. Après je lâche l’affaire et je l’oublie dans sa chambre pour pouvoir dormir un peu avant d’aller au taf.
    Ma femme travaille et c’est pareil.
    Je précise que c’est vraiment exceptionnel de prendre une de nos fille avec nous pour un moment la nuit.
    Si parmis

  • stephy
    23 octobre 2012 at 12 h 45 min

    Bonjour,

    Chez nous, bébé (le plus petit des deux , ils ont respectivement 15 mois et 27 mois) a décidé de ne plus dormir depuis un mois maintenant.
    Avant cela il dormait superbement bien (20h30/7h30-8h plus une grosse sieste l après midi) et là patatras! Plus rien ne va. Au départ il avait quatre dents qui sortaient en même temps et du coup quand il s est réveillé sans se rendormir seul la première fois à 4h je me suis dit « le pauvre, il a mal je ne peux pas le laisser comme ça! ». Alors je l ai pris, lui ait fait un bibi, donné du Doli*rane et câliner jusqu à ce qu il se rendorme, 3 heures plus tard, quand le reste de la maisonnée s éveillait.
    En le remettant au lit, il avait les yeux clos et paraissait tout a fait apaisé mais à peine recouché depuis 5 minutes c était reparti. Et depuis c est toutes les nuits sur le même modèle. C est à dire qu à partir de son premier réveil (qui varie entre 3h et 5h) il ne se rendort plus du tout jusqu à la sieste de 13h .
    Ca devient très fatiguant, d’autant que je suis enceinte de 8 mois. Je sais que ca va passer mais en attendant..quelle galère!

  • maclou
    23 août 2015 at 20 h 53 min

    Ma fille a 20 mois et mon fils 2 mois cela fais une semaine que ma fille se réveille plusieurs fois la nuit nous sommes épuisés on ne sais plus quoi faire, je ne sais pas si c est de la jalousie envers son petit frère qui par manque de place dans notre appartement à son lit dans notre chambre, et pourtant au début tout se passait bien, est ce que quelqu’un peut nous conseiller

  • […] Pourquoi mon Bébé de 20 mois ne fait plus ses nuits? : 2% des pages vues […]

  • Andrea Loaec
    4 avril 2016 at 22 h 31 min

    Bonsoir,
    Nous aussi avions eu des problèmes, notre bébé refusait de dormir seul (entre 6 et 20 mois). Nous avons essayé les bercements interminables et plusieurs fois dans la même nuit et j’ai dormi avec lui pendant deux semaines car mon mari et moi ne trouvions pas de solution. Mais un jour, nous étions à bout de force, et nous avons décidé d’appliquer la méthode 5-10-15. Les premiers jours ont été très, mais très durs, mais nous avons réussi, au bout de trois jours notre fils dormait tout seul et sans pleurer, nous avions du mal à le croire, mais nous avions gagné!
    Pendant 5 mois, notre fils a très bien dormi mais depuis une semaine il refuse de rester dans son lit (il ne dort plus dans son petit lit, mais dans un lit sans barreaux), il ne dort pas et le pire , il quitte son lit pour venir nous rejoindre. Il pleure, hurle, ne nous écoute plus.
    Depuis hier, nous appliquons la routine de la chaise, et ce soir, il s’est endormi au bout de 10′.
    J’espère que cela va vraiment marcher, pour l’instant ça a été le cas.
    Courage à tous.

chat
Add a comment
keyboard_arrow_up