Que voir entre Porto Pollo et Santa Giulia: Une famille en Corse

Visiter la Corse en famille : Porto Pollo – Santa Giulia (2/4)

Étape 2: 4 juillet au 11 juillet.

Changement d’étape pour les Tranquille. Nous prenons la direction de notre location dans la baie de Santa Giulia, à proximité de Porto Vecchio et non loin de Bonifacio.

Depuis notre arrivée, il fait chaud, très chaud même. Notre GPS nous annonce 2h de route pour faire les 100km qui séparent Porto Pollo de Santa Giulia. La route est sinueuse, les lacets s’enchaînent. Les Tranquillettes râlent. Ainsi, histoire de diviser le trajet en 2, nous faisons un arrêt à Sartène, la plus corse des villes corses. Joli village haut perché. Petit pic-nic au pied de l’église en observant les préparatifs du mariage du week-end.

La route vers la Roccapina est spectaculaire. 

Pour les inquiets, la route est sinueuse sur une trentaine de kilomètres. Il suffit de rouler à un rythme tranquille pour les passer en douceur…

Bref, nous prenons donc nos quartiers pour cette seconde étape à Santa Giulia, dans une maisonnette louée dans le Hameaux de Pietragione, résidence privée, dénichée via Airbnb. La casetta est sans chichi, au charme désuet, mais offre une vue incroyable sur la baie. Magnifique.

La vue depuis la terrasse  

Elle se trouve sur une colline, surplombant la mer. La plage est donc à 7minutes à pied. Plusieurs restaurant à proximité aussi. Une supérette se trouve à 10 minutes à pied toujours (prix exorbitants), pratique pour le pain, pour le reste des supermarchés sont à une vingtaine de minutes en direction de Porto-Vecchio.

Pour en revenir à la plage, celle se situant à proximité de la résidence est très bien. Seul le sable n’est pas véritablement adapté aux jeux de sable pour les enfants (une sorte de sable dur, très légèrement humide). 

La plage de Santa Giulia (le matin)   
Ballade à cheval sur la plage de Santa Giulia  

 La plage s’étend sur 2 kilomètres, quelques paillotes, des loueurs de pédalos, paddle et autres. Un joli ban de sable se trouve à proximité de l’hôtel Mobydick (sympa avec un pédalo equipé d’un toboggan, les Tranquillettes ont eu beaucoup de plaisir).

Outre la plage de Santa Giulia, nous sommes allés à la plage renommée de Palombaggia. Rien à redire. Pierres rouges, sables blancs, pins et eau turquoise. Petit conseil pour le parking: aller dans celui d’une paillote, le coût journalier de 10 euros est déductible de toute consommation dans l’établissement. Conclusion: parking gratuit, car vous allez probablement faire une pause soleil et consommer une glace.

 La Palombaggia 
Notre location se trouve à une demi-heure de Bonifacio, une visite s’impose donc. Le temps étant venteux, nous n’allons pas au Lavezzi. La citadelle est vraiment jolie et mérite de s’y perdre. Ne cherchez pas l’aquarium, il a fermé depuis de nombreuses années (les guides n’ont pas été actualisés). Nous n’avons pas pris le temps de nous baigner dans les plages des alentours de Bonifacio, la Rondinara semble être la plus connue. La plus fréquentée aussi. Selon les locaux, il est préférable d’aller piquer une tête à la Tonara (10 km de la ville). Pas testé, mais il semblerait qu’elle est magnifique.

Vu notre emplacement finalement central, une virée en montagne s’imposait aussi. Évidemment, il y a les Bavella, mais pour notre part nous avons opté pour le massif de l’Ospedale afin de faire une randonnée, facile, à la cascade Piscia di Ghjaddu (45minutes de Santa Giulia, le long du chemin la vue sur la baie de Porto vecchio est époustouflante). Le parcours aller-retour pour rejoindre la cascade fait environ 1h30 (avec enfants). Il est relativement facile (sauf le bas), une bonne paire de chaussure est de mise. Une fois arrivé à la cascade, baignade et pic-nic au programme. Au retour, halte à l’accro-branche (parc aventure) xtremsud.com.

la cascade Piscia di Ghjaddu  

 Pour en revenir à notre location: elle est située dans une résidence au calme, sans bruit et nuisance visuelle. Face à la mer. Les équipements ne sont pas de dernières générations et mériteraient même un petit rafraîchissement. Vous savez tout. 

Prochaine étape direction Calvi.

Récit de notre voyage en Corse 2015 :

Les commentaires

Add a comment

chat
Add a comment
keyboard_arrow_up