Course à pied : Pourquoi je stagne voir régresse ?

La question du jour: Pourquoi je stagne voir régresse en course à pied? Je n’arrive pas à comprendre la raison de cette stagnation (voir régression), je vais tenter d’analyser les faits afin de savoir pourquoi mon niveau en course à pied n’évolue plus (ou pas).

Les pistes à creuser pour éviter de régresser en course à pied

En vrac et après avoir consulté l’ensemble du web, j’ai trouvé les informations suivante pour éviter la régression :
– il faudrait varier les parcours et les rythmes (source).
– connaître sa VMA et sa FCM, puis adapter ses plans d’entraînement à ses données (source).
– varier les entrainements, sinon stagnation/régression (source et ici).
– avoir des entrainements/sorties régulières et varier ses allures de travail (source).
– faire du fractionner (source).
– éviter le surentrainement (source).

Pour résumer, pour ne pas régresser ou stagner, il faut varier ses entraînements (allure, parcours, fréquence) tout en évitant le surentraînement (s’accorder des plages de repos).

Il faut aussi se montrer patient, car les choses doivent se faire étapes par étapes. Un débutant aura souvent tendance à se fixer des objectifs trop ambitieux. Il faut commencer par marcher, ensuite alterner marche et course, et finalement, courir.
La distance parcourue est ensuite augmentée progressivement.

Le fait d’être actif, courir donc, ne signifie pas que l’on puisse se permettre tous les excès. Une alimentation équilibrée et le sommeil sont par exemple des facteurs à prendre en compte dans la notion de progression ou de non-régression.

image : Curtis Mac Newton

Les commentaires

Add a comment

mood_bad
  • No comments yet.
  • chat
    Add a comment
    keyboard_arrow_up