Running : compte-rendu 10km (de Jussy)

Nous y sommes finalement. Je ne vais pas parler d’un moment de vérité, mais…presque.
Le 10km de Jussy et le Run to Run de Carouge (la semaine prochaine) m’indiqueront si le plan d’entraînement que je suis depuis le 25 juillet (et terminé le 15 septembre) aura porté ses fruits.

Rappel des faits

Pour faire rapide, j’ai débuté la course à pied en mai 2013, uniquement pour le plaisir. J’ai progressé sans trop de soucis au début et de manière constante.
Convaincu par d’autres runners, je me suis inscrit à ma 1ère course 2 ans plus tard, soit en mai 2015 (10km de Genève), j’y ai pris beaucoup de plaisir.
Mais voilà dès le mois d’avril 2015, mon allure a commencé à stagner, voir même à régresser, sans raison apparente. Après avoir lu tous les blogs et forum sur la course à pied que proposent Google, je suis arrivé à la conclusion que je faisais tout faux. Mais tout.
Suite au billet « comment progresser à la course à pied » rédigé en juin 2015, je décidais repartir sur de nouvelles bases et vouloir donc suivre un plan d’entrainement. Un programme ambitieux (trop) : 10km en 45mn trouvé sur Jogging Attitude et remanié par mes soins afin de descendre des 50minutes.
L’objectif final étant de faire un temps entre 47mn et 50mn.

10km de Jussy

Le 10km de Jussy est une course en nocturne. Un parcours pas si compliqué: un long faux plat montant sur 4km, suivi d’une légère descente. Pas de soucis de température pour moi sur ce coup-là, il fait frais et la course s’annonce agréable.
La remise du dossard se fait sans problème (l’organisation de cette course est vraiment top : parking assuré, ambiance et bénévoles très sympathiques, …) et s’est 15 minutes avant le coup d’envoi que nous commençons notre échauffement (courses et allonges).

A l’heure précise, le coup d’envoi est lancé. Mon objectif officiel est simple : descendre en-dessous des 50 minutes. L’officieux (et espéré) est 48mn30s. Ambitieux ? Wait and see.

  
Compte tenu du profil de la course, j’avais prévu de faire les deux 1ers kilomètres à une vitesse « rapide » pour moi (4mn45s/km). Je perds du temps au départ (beaucoup de monde) et au panneau des 2km, j’accuse déjà 11 secondes de retard sur mon plan.
Ainsi au lieu de ralentir comme prévu initialement (entre le km 2 et le km 6 je voulais rester entre 5:05 et 5:10), je m’accroche à ce grand gaillard en bleu sans frontale (qui est conseillée tout de même sur cette course) qui cours juste devant moi. Il est stable à un rythme en dessous de 5mn/km.
Grâce à lui (MERCI!), je passe la mi-course en 24mn44s, soit 11 secondes de moins que prévu. Je me sens toujours bien, j’ai encore les jambes et mon lièvre est toujours devant moi. La température est fraîche, mais agréable.
Ce faux plat montant se termine bientôt (6ème kilomètre) et j’ai encore bien accentué mon avance : 29mn37s au lieu des 30mn05 (28secondes d’avance). A ce moment-là, je commence à croire que je peux le faire, le reste de la course est en descente. Excepté une bosse entre le 8ème et le 9ème kilomètre.
Le 7ème se fait à 4mn35s/km et le 8ème en 4mn31s/km. A ce moment de la course, j’ai toujours de l’avance sur mon temps (37secondes, passage en 38mn43 au lieu de 39mn20). J’y crois.
Je peine sur l’ultime bosse (4mn51 sur ce kilomètre) et je me fais dépasser par le futur vainqueur du semi-marathon qui me décoiffe en passant. J’accélère au dernier kilomètre (4mn13s/km) et je franchis la ligne d’arrivée en 47mn47s.
Las vacas…je n’y crois pas ! Objectif atteint.

Conclusion

Archi content de ma performance (osons lâcher le mot). Je ne pensais pas pouvoir faire ce temps et finalement oui, j’y suis parvenu. Etonnamment, je ne finis pas sur les rotules. De là à dire que j’en avais encore sous le pied, il y a un pas que je n’ose franchir. Mon entraînement a porté ses fruits et du coup, j’ai hâte de m’y remettre la semaine prochaine pour essayer de confirmer ce temps.
Cette Course est très sympathique et pas trop compliquée. Je la conseillerais même à toutes personnes souhaitant se lancer sur cette distance pour la 1ère fois.
Le parcours est agrémenté d’animation toutes les 2-3 kilomètres : cette année le thème étant les 4 saisons. Vraiment réussi. Bravo à l’Organisation.

Les commentaires

Add a comment

chat
Add a comment
keyboard_arrow_up